Vous êtes invitée: Le savoir vivre de l’invitée


Vous êtes invitée seule ou avec « l’homme de votre vie », chez un couple un peu plus âgé, que vous avez rencontré cet hiver sur les pistes de ski, chez votre boss, ou bien chez un couple de votre âge avec qui vous êtes sure de devenir amis.

L’invitation reçue, vous y avez répondue.

Le jour J est arrivé ! Parfait ! Le dîner est à 20heures.

Vous sonnez à 20heures. « La ponctualité est la politesse des rois »

Pourquoi ?

Un retard de 5 à 10 minutes est toléré.

Aussi, dès que vous savez que vous ne serez pas à l’heure, passez un petit coup de fil pour prévenir vos hôtes.

Dès que vous arrivez, excusez vous de votre retard sans entrer dans des détails qui n’intéressent personne.

Vous remettrez votre petit cadeau ou bouquet de fleurs à ce moment-là.

On n’offre jamais une bouteille ce qui revient à dire que vous n’êtes pas sure de la cave de votre hôte.

Une astuce : lorsque vous êtes invités chez des personnes professionnellement supérieures à vous (ex. votre directeur) ou de la génération de vos parents, faites envoyer des fleurs dans l’après midi où vous aurez pris soin de glisser votre carte de visite.

Ex. Nous vous remercions pour votre invitation et nous nous réjouissons de vous retrouver ce soir .Julie et Arnaud

Les écrits aujourd’hui marquent sans contexte plus qu’auparavant.

Et vous serez cataloguée comme une personne raffinée et de qualité.

Les présentations (nous en parlerons dans une rubrique future) faites, vous ne vous affalez pas dans les fauteuils, ne vous jetez pas sur les toasts sans en proposer aux autres….

A partir de ce moment, sachez que si c’est la première fois que vous êtes reçue chez vos hôtes, vous serez observée dans tous vos gestes et propos.

Ne soyons pas dupes, lorsque vous invitez des personnes chez vous, ils entrent dans une partie de votre vie privée.

Si elles correspondent à ce que vous attendez d’elles, une amitié ou longue relation commencera. Au contraire si vous vous rendez compte que cette personne est vulgaire dans ses propos, ses gestes, n’arrête pas de parler sans laisser une chance à vos autres convives de s’exprimer, est snob, extrémiste …..Vous ne renouvellerez certainement pas l’expérience.

Lorsque la maitresse de maison vous invitera à passer à table, ne vous précipitez pas sur la première chaise à votre portée. Attendez que l’on vous place même si aucun plan de table n’a été défini.

J’aime cette vieille expression qui dit lorsque vous êtes assise à table, vous devez avoir l’impression d’avoir entre vous et la table une souris et dans votre dos, un chat.

On ne sait jamais à qui on s’adresse et « le monde est bien petit » !

Mais surtout soyez VOUS, naturelle et souriante ! Et passez une excellente soirée !