Vacances entre amis … n’oublions pas certaines règles !


Les grandes vacances sont un moment privilégié que l’on a envie de partager avec ceux que l’on aime…mais, en même temps, on souhaite du calme, on a envie de se détendre et surtout d’éviter les contraintes ! On en a suffisamment tout au long de l’année ! N’est-ce pas ?

Or, cette année, vous vous retrouvez dans la maison familiale,  au cœur de la Provence et vous y avez convié vos meilleurs amis et leurs enfants. Toutes les chambres seront occupées !

Attention ! tout d’abord à inviter des amis qui ont des enfants du même âge que les vôtres ou qui n’ont pas d’enfants si vous n’en avez pas…

Il y a rien de plus difficile (c’est bien connu ! ) que de supporter les enfants des autres quand vous n’en avez pas ou, que les vôtres ont dépassé le stade des couches culottes…

Une fois votre choix fait, quant aux privilégiés qui partageront ces quelques jours avec vous, n’hésitez pas à leur préciser quelques points auparavant. Ils  vous permettront d’éviter des minis drames qui pourront vous gâcher les vacances.

Donnez un aperçu à vos amis de la maison dans laquelle vous allez séjourner, des personnes ou membres de la famille qui seront peut- être aussi présents et enfin des rituels familiaux.

Par exemple : Le déjeuner est pris en commun à 9heures. Après 11h00, les retardataires attendront 12h00.

Si certains ne sont pas là pour déjeuner, prévenir s’il vous plait !

Vos amis comprendront certainement et, chacun respectant l’autre, vous devriez passer de bons moments.

Naturellement, à leur arrivée, les chambres seront prêtes. (Lits faits, serviettes dans la salle de bain, petits cadeaux de bienvenue).

Se sentir attendus est une très bonne chose pour le déroulement des jours à vivre ensemble…

Si vous avez des enfants prévus, mettez-les dans des chambres un peu éloignées pour qu’ils ne dérangent pas les adultes.

Attention, là aussi, soyez ferme ! Si des règles sont fixées pour vos enfants, elles sont valables pour tous les enfants !

Je me souviens de vacances en famille où mes enfants devaient se coucher vers 21h30 et râlaient de voir leurs cousins se coucher quand ils le souhaitaient !

Afin d’éviter tout malentendu d’ordre financier, mettez les choses au clair avant votre séjour. Certains  adoptent la cagnotte commune avec une mise de départ, d’autres tiennent un carnet de courses et font les comptes en fin de séjour…à vous de voir !

Répartissez les taches : Qui fait quoi ? Les hommes iront chercher le pain ou feront les courses quand vous, les femmes, vous vous occuperez de la cuisine. Mais pourquoi pas les hommes en cuisine si vous avez la chance d’avoir des compagnons amateurs de bons petits plats et les femmes iront au village chercher le pain ! Les vacances sont aussi faites aussi pour rompre les habitudes ! Non?

Faites participer tout le monde aux taches ménagères : Faire les lits, tenir les salles de bain propres, faire tourner la machine de linge etc.

N’hésitez pas à  demander de l’ aide à vos amis si vous ne voulez pas terminer seule dans la cuisine à préparer le déjeuner pour la tribu ou à passer l’aspirateur…

Pour les activités, proposez et n’imposez pas ! Si parfois vous souhaitez faire telle ou telle activité et que vos amis n’en sont pas friands, donnez-leurs la liberté de faire autre chose.

Si votre ami est un fan de vélo mais qu’il est  le seul, essayez de ne pas le laisser trop de côté et montrez que vous ne l’oubliez pas en lui préparant une petite carte des parcours à emprunter en vélo dans la région.

Les activités des uns et des autres sont une affaire de dosage et de respect, là aussi…!

Que  vos amis  passent le plus clair de leur temps à jouer au tennis en vous confiant pendant ce temps, leurs petites têtes blondes, est de toute évidence très incorrect ! « Vous n’êtes pas un club med ! » Et ils ne seront plus conviés à partager leurs vacances avec vous…car, oui, même si vous l’avez oublié, c’est vos vacances à vous aussi !

Réservez-vous des activités entre adultes sans les enfants, ce qui fera le plus grand bien aux grands et aux petits !

Et là, je vous imagine déjà « plus facile à dire qu’à organiser !  » STOP ! Il y a toujours un moyen de trouver une baby sitter sur votre lieu de vacances !

Enfin, un détail qui peut paraitre évident et qui, pourtant, n’est pas à négliger: n’oubliez pas de définir les dates d’arrivée et de départ à l’avance…on évitera ainsi les quiproquos etc.

C’est la fin des vacances à présent et le moment des « au-revoir’: Si les enfants sont tristes de vous quitter et que les parents pensent déjà aux prochaines vacances avec vous (même si vous vous sentez bien seule à leur départ), c’est que vous avez réussi votre séjour avec vos amis !

Je vous souhaite d’excellentes vacances !