Soignez votre attitude à table


Aujourd’hui, que l’on se trouve dans une brasserie ou un restaurant étoilé, l’attitude à table est déplorable.

Il m’est arrivé de déjeuner avec des personnes à des postes importants professionnellement dont on pouvait espérer une attitude du moins correcte….. Or j’avais presque honte d’être à leur table!…

Bien se tenir à table est une obligation et une marque d’éducation.

Et sans lever son petit doigt pour boire son thé, il y a quelques règles élémentaires, que tout parent devrait enseigner à ses enfants dès le plus jeune âge.

Quelques rappels :

– Oubliez définitivement les coudes sur la table.

– La façon d’être assis a aussi son importance.

Imaginez que vous avez une petite souris dans le dos et un chat sur les genoux : cela vous donnera une idée de la position à avoir.

– Si aux États-Unis ou en Angleterre, il est d’usage de mettre une main sur les genoux pendant que l’on mange, il n’en est pas de même en Europe.

– Gardez les mains sur la table, sans appuyer ni sur les coudes, ni sur les avant-bras : juste les poignets.

– On ne se penche pas sur son assiette, mais on lève le coude pour porter la nourriture à sa bouche.

– On n’entoure pas son assiette du bras.

– On ne souffle pas si le potage est trop chaud : on attend un peu qu’il refroidisse.

Et on n’incline pas l’assiette pour finir les dernières gouttes.

– On mange la bouche fermée et on ne boit pas la bouche pleine de nourriture.

– On s’essuie la bouche avant de boire et après avoir bu.

– La serviette se déplie discrètement et ne se fait pas claquer comme un drapeau.

Si elle est grande, gardez-la pliée sur les genoux, dans le sens de la longueur :

Ne la dépliez pas complètement.

Prenez ce que l’on vous sert.

– On ne sauce jamais son assiette avec son pain.

– Le pain se pose à côté de son assiette, sur la nappe ou sur la petite assiette prévue à cet effet.

– On ne tartine pas son pain avec du beurre.

Au besoin, on pose un petit morceau de beurre sur un petit morceau de pain.

Le pain se rompt avec les mains, pas avec le couteau.

On ne mange le pain qu’après le potage ou au moment de l’entrée.

– Pas de main posée sur le verre pour refuser de boire. Laissez le serveur vous servir et buvez plus lentement ou plus du tout.

– On ne gesticule pas avec sa fourchette ou son couteau.

– Pas d’éclats de rire tonitruants, pas d’éclats de voix non plus.

– On ne regarde pas tout autour de soi à la recherche de quelqu’un de connu et on ne se lève certainement pas pour aller lui faire la bise.

-N’oubliez pas d’éteindre votre portable.

Il n’y a rien de plus désagréable que de manger avec une personne, en face de soi, qui passe son temps à regarder son portable sur la table et qui répond dès que la sonnerie retentit…

Je pense que, d’une voix calme et posée, vous pouvez lui demander s’il (elle) souhaite continuer à dîner avec vous ou avec son portable. Voilà bien une marque d’un manque d’éducation et de courtoisie évident !

Courtoisie ? Un terme que nous évoquerons un jour prochain et pas si démodé que l’on pourrait l’imaginer !….

Elisabeth