Le savoir vivre chez les autres…Etats-Unis et Asie !


 

Il est difficile de parler des usages d’un pays aussi vaste que les Etas Unis. Composé de différentes cultures qui se différencient elles-mêmes en fonction de l’endroit où l’on se trouve: en milieu urbain ou rural.

Les américains sont des gens simples, accueillants et expansifs qui attendent de l’autre une amabilité et une gentillesse réciproque.

On s’appelle facilement par son prénom, on se salue chaleureusement.

L’argent n’est pas tabou, on peut donner le prix de la bouteille de vin servie, son salaire, le prix de son beau cabriolet..

Le déjeuner est généralement rapide sur le lieu de travail. Le dîner se prend vers 18h.

L’égalité démocratique n’est pas un vain mot, ne vous attendez pas en tant qu’étranger à être privilégié quelque soit la situation dans laquelle vous vous trouvez. Ainsi, aux Etats-Unis, vous impatienter ou trépigner n’arrangera rien!

Si vous êtes invitée, soyez ponctuelle .Les repas sont plus simples et plus informels que chez nous. La seule place d’honneur à table est celle à droite de la maîtresse de maison. Pour les dîner, généralement, on s’habille correctement. Il est d’usage de se lever pour aider la maitresse de maison à débarrasser ou amener des plats.

Le pain ne se pose pas sur la table mais dans la petite assiette à cet effet.

Il est courtois de remercier le lendemain de la soirée par un petit mot, un coup de téléphone ou l’envoi de fleurs. Evitez les œillets comparables à nos chrysanthèmes…

En voiture, respectez bien le code de la route. La loi s’applique pour tous !

L’état d’esprit asiatique transparait dans certains usages communs à tous les pays.

La calme apparent et le sourire sont de rigueur en toutes circonstances. Cela ne signifie pas que votre interlocuteur est d’accord avec vous mais il faut toujours garder son sang froid.

On se déchausse toujours en entrant dans une maison.

Important, il faut tendre les deux mains pour offrir un cadeau ou donner sa carte de visite.

 

La Chine

Tout d’abord, tenez compte des différences entre les villes et les campagnes. De plus, il faut également observer les différences entre le Nord et le Sud, lui, plus animé.

La gesticulation et le ton de la voix impliquent une perte de contrôle de soi. Les chinois ne montrent jamais leurs sentiments et ne veulent pas imposer leurs opinions.

Les présentations : Une poignée de mains en baissant la tête. (Embrasser en public très mal vu)

Vous êtes invitée : La ponctualité est très importante, arrivez 15 mn avant l’heure convenue.

Le déjeuner se prend entre11heures et 11heures 30. Respectez la sieste de 5-10mn

Le dîner se prend vers 18h00 et le repas ne s’éternise pas au-delà de 22h.

Si vous apportez un cadeau, il sera refusé avec déférence puis accepté sans être ouvert.

Pour les Cadeaux : Apportez quelque chose de typiquement français.

Ex : Du cognac, un livre sur la France ou votre région, des eaux de toilette, foulards…

L’hôte se place toujours face à la porte et prononce un discours de bienvenue après le hors d’œuvre.

Tous les plats sont servis ensemble et le potage joue le rôle de boisson. Pas de café en fin de repas mais un thé sans sucre.

Si on vous offre un verre d’alcool, il faut le boire d’un trait lorsque l’hôte prononce « GANBE ».

Lorsqu’on vous porte un toast, vous devez, à votre tour, en porter un également.

Les hôtes chinois raccompagnent toujours leurs invités à l’extérieur de la maison.

Ne pas comparer la Chine au Japon…ne pas parler de sujets politiques qui pourraient fâcher…

En affaires, les sujets personnels font partie intégrante des discussions.

Sachez aussi que les chinois sont de grands amateurs de Karaoké et ne soyez pas surprise d’être invitée à une soirée karaoké où l’on vous demandera de participer…

 

Le Japon

Le savoir vivre japonais est très subtil et difficile à comprendre pour nous, les Européens.

La politesse fait partie intégrante de l’art de vivre japonais.

Pas de poignée de main mais une inclinaison vers l’avant avec bras le long du corps pour les hommes, bras devant elles, pour les femmes. On salue d’abord les personnes les plus âgées qui sont très respectées dans leurs décisions et leurs appréciations.

Le degré et la durée de l’inclinaison dépend de l’âge et de la position hiérarchique de la personne saluée.

Cette pratique vaut pour le bonjour, le remerciement, les excuses.

Si quelqu’un vous propose son aide, il est d’usage de refuser 3 fois avant d’accepter.

Vous êtes invitée : Le repas est un moment important de la convivialité et ce, surtout dans le monde des affaires !! Si vous êtes conviée au domicile d’une personne japonaise, cette invitation n’admet aucune improvisation et s’entoure de beaucoup de formalisme. Prenez conseil auprès d’amis japonais avant de vous y rendre.

Maîtrisez quelques basiques:

– On ne croise pas ses baguettes sur la table

– On ne les plante pas dans le riz

– On ne se sert pas à boire et on ne trinque pas avec du Sake.

Ne soyez pas surprise : Le cadeau apporté sera ouvert plus tard dans la soirée.

Les hommes autour de la table ne plient pas leurs jambes de côté (c’est réservé aux femmes! )

Après le repas, il est d’usage de se laver les mains.

 

Je termine ici, succinctement, mon tour du Monde du Savoir vivre et des usages.

J’aurais aimé aborder d’autres pays mais je vous avoue manquer de temps…

Je vous souhaite un excellent été et espère vous garder fidèles à mes rubriques sur le Savoir vivre.

N’hésitez pas à me proposer des thèmes que vous souhaiteriez que je développe ou à me poser des questions sur telle ou telle situation qui peut vous gêner…

A très bientôt !