Le choix des invités


Il fait beau depuis des semaines et l’envie de recevoir des amis à dîner vous reprend.

1er cas :

Des copains, des amies de longue date, pour un dîner improvisé.

Pas de soucis ! La même bande se retrouve régulièrement pour des soirées, des activités culturelles ou sportives et vous partez même en vacances avec certains d’entre eux.

Un « p’tit coup de fil », un SMS est le tour est joué.

inviter ses amis

2ème cas :

Pierre et Justine, vous les connaissez bien depuis quelques années, vous partagez de bons moments ensemble. François et Sylviane viennent d’aménager dans l’immeuble et ils ne sont pas de la région. Quant à Sophie, une collègue de bureau et son mari, ils vous ont invités, il y a quelques mois et il conviendrait de leur rendre l’invitation.

Quelques conseils pour réussir votre soirée :

Mélanger des personnes ayant des activités professionnelles et/ou extra-professionnelles communes, des personnes qui se connaissent avec des personnes qui ne se connaissent pas, des célibataires et des couples mariés…

Avant, il fallait inviter un nombre d’hommes égal à celui des femmes…

Il suffit aujourd’hui d’avoir un équilibre entre couples et célibataires

Attention cependant à ne pas avoir une majorité de personnes :

Au contraire, trop de différence peut créer aussi un manque de communication ; les invités n’ayant aucun points communs.

Un repas agréable doit se dérouler dans une ambiance conviviale et harmonieuse.

Si un de vos invités traverse une période difficile, prévenez vos autres convives lorsque vous les inviterez. Vous éviterez « les gaffes » …

Ex : Il/elle vient de divorcer, perdre son travail etc…

Une constatation à méditer :

Beaucoup de mes amies en couple auparavant, se retrouvant seule, (la cause importe peu) me font part bien souvent, de l’attitude des couples mariés ou pas.

En effet, on hésite à inviter une femme seule, ce qui n’est pas le cas pour un homme seul.

Inconsciemment, je pense il y a toujours la crainte de voir la célibataire séduire l’homme de la maison ou horreur ! le mari de votre meilleure amie avec les conséquences que l’on peut s’imaginer…

Or, on ne se pose pas la question si un homme seul va séduire la femme de la maison ou la copine du meilleur copain de l’homme de la maison !…

Statistiquement, les femmes seules ne sont pas 24h/24h en chasse !

Pas plus que les autres en couple….

Si cela peut vous tranquilliser, invitez deux femmes célibataires ou un homme et une femme en précisant à chacun d’entre eux, que ce n’est pas « pour jouer la marieuse » que vous les invitez mais pour respecter l’équilibre de votre dîner.

Le nombre d’invités

Tout dépend dans un premier temps de la place dont vous disposez et de la taille de votre table.

Vos invités ne doivent pas être serrés les uns contre les autres à table.

Selon le Savoir vivre à table, l’espace entre les convives devrait être de 50 à 70 cm entre les assiettes. Or, nos salles à manger et nos appartements sont, sauf exception, loin de pouvoir accueillir de grandes tables….

Il n’y a pas de chiffre idéal cependant le chiffre 8 me semble intéressant. Les échanges peuvent s’intensifier et se diversifier.

Mais je reçois personnellement, souvent deux ou trois couples ensemble pour qu’ils fassent connaissance.

Je trouve dommage lorsque vous recevez un couple pour la première fois, chez vous, de le recevoir seul. Le but est, mais je n’engage que moi, de le faire rentrer dans mon cercle d’amis.

Au dessus de 14 -16 personnes faites deux tables ou organisez un buffet ou cocktail qui seront très conviviaux aussi.

Pas de chiffre 13.

Cela semble compliqué, mais je vous assure, qu’avec le temps et l’expérience, on apprend à choisir ses invités pour tel ou tel dîner.

Petite astuce : Je tiens un carnet, appelé auparavant « Cahier des réceptions », que j’appelle aujourd’hui plus modestement, « mes dîners »

Sur ce cahier, je note la date, les invités, le menu, les vins, la décoration de table (service vaisselle, nappes, accessoires). N’oubliez pas que je suis une passionnée de belles tables !

Et une petite note : « amateurs de vin », « soirée animée » etc, etc

Et ne culpabilisez surtout pas, ils y a des amis que vous appréciez énormément mais qui, pour différentes raisons, ne pourront jamais se côtoyer à un des dîners que vous organiserez !

Sur ce, bonne semaine et à la semaine prochaine !