Je me présente, tu me présentes, ils me présentent….


string(14) "attribute >>>>" array(0) { }

Généralement, je ne peux me considérer comme une personne timide mais, j’avoue que lorsque j’arrive seule , dans une soirée, dans un groupe, à une réunion, dans ma vie personnelle ou professionnelle et, que je ne connais personne, je perds mes moyens…et là, « Grand moment de solitude… ».

Que faire lorsque l’on est une femme dans ce genre de situation ?

– Lancer à la cantonade un « Salut tout le monde ! »

– Se précipiter sur la personne la plus proche avec un grand sourire « B’jour ! Juliette Moreau ! » en lui prenant la main pour la secouer à tout rompre !

– Se jeter dans les bras de l’homme le plus proche de vous, sous les yeux offusqués de la jeune femme qui l’accompagne et l’embrasser sur les deux joues, en disant « Ravie de vous rencontrer, Juliette Moreau » (Et je l’ai vu faire de mes yeux !…)

– Ou attendre comme une nouille sous les yeux de toute l’assemblée, surtout masculine ( cela va de soi ) qui vous dévisage de haut en bas comme si vous arriviez de Mars ou plutôt de Vénus*

Généralement mais cela se perd malheureusement, les organisateurs ou les hôtes de la soirée devraient vous accueillir et vous présenter à une personne ou un groupe. S’il s’agit d’une soirée dans le cadre professionnel, ils devront décliner votre nom et fonction. Cela permet à votre interlocuteur de vous situer dans l’entreprise.

Cette personne ou ce groupe devrait prendre le relais et vous présenter à d’autres personnes. Malheureusement, et j’ai souvent vécu l’expérience, cette personne ou ce groupe de personnes poursuivent leur discussion ou vous quittent sous prétexte qu’ils ont aperçu une connaissance…

Alors, à vous de jouer !

La bienséance voudrait qu’un homme se présente à vous et s’occupe de vous, chose assez rare, je le reconnais aujourd’hui …

Aussi, prenez votre courage à deux mains, repérez un homme ou une femme seul(e), généralement errant devant le buffet et présentez vous. « Bonsoir, Juliette Moreau »

S’il s’agit d’une réunion ou soirée professionnelle, déclinez votre fonction : « Bonsoir, Juliette Moreau, je suis arrivée il y a quelques mois au service Marketing. Je travaille dans l’équipe de Monsieur Durant »

Dans une soirée privée ou lors d’un dîner, le maitre ou la maitresse de maison, vous présentera aux autres invités sauf s’il s’agit d’une grande soirée avec de nombreux invités.

Lorsqu’on vous présente à un homme (plus âgé que vous), vous répondrez « Bonsoir Monsieur » ou simplement « Bonsoir » (s’il est de la même génération que vous) et ce sera à vous de tendre la main ou tendre la joue (dans un contexte informel).

Dans le cas où l’on vous présente à une femme plus âgée que vous, c’est à elle de tendre la main ou incliner la tête..

Si vous êtes assise, vous ne devez pas vous lever lorsqu’on vous présente un homme ou une femme.

Exception faite pour une femme plus âgée.

Aujourd’hui, dans des soirées plus informelles, vous pouvez vous présenter seule :

« Bonsoir, Juliette » (en omettant le nom de famille) ce qui ne se faisait pas du temps de nos grand-mères !

Vous vous êtes présentée, soit. Posez des questions à votre interlocuteur, proposez-lui de vous approcher du buffet.

Si vous êtes tombée sur quelqu’un de bien, il vous proposera d’aller vous chercher un verre ou de quoi grignoter.(Attention les filles, ne rêvons pas trop !…)

Mais, vous pouvez tomber aussi sur le type le plus « rasoir » et ennuyeux de cette soirée !…

Et c’est le cas, malheureusement , pour certaines d’entre nous, et plus particulièrement d’une de mes amies qui lorsqu’elle se rend à une soirée, me dit toujours : « Tiens toi bien, tu vois tous ces hommes ?..Et bien, le seul qui va venir vers moi, est le seul type tordu, ennuyeux, nul quoi ! Et il est pour moi ! Je dois les attirer »…C’est vrai que jusqu’à ce jour, elle va de déception en déception…

Mais revenons à notre cas: il faut vous libérer de cet interlocuteur quelque peu encombrant, quelques solutions testées pour vous :

« Ho ! Excusez moi, je dois vous quitter, j’ai aperçu un (ou une) de mes amis. »

« Je suis désolée, je vais devoir vous abandonner »…( sous entendu je me rends aux toilettes) « Peut-être à plus tard »…( jamais plus !)

« Zut, j’ai mon portable qui vibre, je vous laisse …. »

Le pire des cas, il vous répond :« je vous suis !… »

Avec toute la finesse qui nous caractérise, nous les femmes, vous lui répondrez avec votre plus beau sourire :

« Désolée, mais je dois avoir une conversation très personnelle avec cette personne »

« Désolée, mais je ne pense pas que vous pouvez m’aider là ou je me rends… »

Jusqu’ici, je n’ai pris que l’hypothèse où vous vous rendiez seule à une soirée, réunion commerciale, manifestation mais je reconnais qu’il est toujours plus agréable d’être accompagnée d’une bonne amie ou d’un bon ami, de votre compagnon ou de votre mari.

Dans ces cas là, il nous arrive moins de mauvaises surprises et l’on se sent plus forte.

Je pense qu’il vous est arrivé, aussi, tout comme moi, de demander à un bon ami toujours prêt à vous faire plaisir, de vous accompagner à tel ou tel endroit.

Dans ce cas là, il vous présentera et « socialement » en couple c’est plus facile !

Avec une amie, du reste, aussi !

Mais même bien accompagnée…certains sont prêts à tout et l’on se demande même, ce qui pourrait les arrêter….

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cet article vous a amusé et fait rire en repensant à certaines situations cocasses et bonne semaine à vous toutes !

* Référence A l’excellent livre criant de vérité, sur le comportement des hommes et des femmes devant certaines situations :

Les Hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus de John Gray (Poche – 1999)

A lire absolument cet été, sous le parasol, si vous ne l’avez jamais lu !…