C’est vous qui recevez : Le Savoir vivre des hôtes


Dans notre dernière rubrique, nous avonsparlé des « obligations » de l’invité.

Mais, il existe aussi des « obligations » pour ceux qui reçoivent !…

La maison

Vous avez dressé laliste de vos invités, votre menu est prêt depuis quelques jours, vous avez fait les courses, vous avez cuisiné et la table est mise !

Et surtout, ne vous culpabilisez pas si vous achetez chez un traiteur, l’entrée ou le dessert pour gagniez du temps ou si comme moi, vous n’êtes pas une excellente patissière.

Veillez à ce que votre entrée, salon et salle à manger soient rangés et propres, cela va de soi !

Lorsque vous êtes invités chez des personnes et que vous êtes obligés de faire le ménage du canapé pour vous asseoir ou enjamber le garage playmobil du petit dernier ou l’os du gentil toutou qui n’a pas vraiment envie de partager le fauteuil avec vous, imaginez l’image déplorable que vous avez de ceux qui vous reçoivent !….

Ha ! J’allais oublier un petit coup d’œil aux toilettes ou/et à la salle de bain.

Surtout si vous avez des enfants en bas âge, je ne sais pourquoi mais ils trouvent toujours le besoin d’aller dans à cet endroit, à quelques minutes de l’arrivée des invités et bien sûr, d’oublier une fois sur deux, de tirer la chasse. 😛

Prenez soin de vous !

Contente que tout soit, ENFIN, prêt à temps, vous prévoyez dans votre emploi du temps, ¾ d’heures pour vous préparer,vous et votre homme, avant l’arrivée des invités.

Et j’insiste, sur le fait, qu’il n’y a pas que la maitresse de maison qui doit se préparer !

En effet, j’ai été, parfois, reçue par des couples où la maîtresse de maison était habillée, maquillée, coiffée et son compagnon terminait son bricolage ou terminait de tondre le gazon, bien suant, dans « le jean du weekend ».

Cela donne l’impression vraiment qu’il n’est absolument pas concerné par le dîner qui se prépare.

Par contre, un empêchement peut le retenir à l’extérieur et donc, à vous, de l’excuser auprès des invités. Il ne manquera pas à son arrivée, de s’excuser à son tour, pour son retard et de demander la permission de s’éclipser pour se changer.

Reprenons.

Sans stress, vous passez sous la douche, vous vous habillez dans des vêtements où vous vous sentez bien (On oublie le jean troué ou le jogging sauf si c’est une soirée décontractée entre copains et que le « dress code » a été défini à l’avance et qu’il est le même pour tous).

Mais dans le cas que j’ai choisi aujourd’hui, il s’agit d’ un dîner conventionnel.

Les cheveux (séchés) coiffés, maquillée juste ce qu’il faut, chaussée de souliers et non de pantoufles (aussi belles soient-elles) et j’insiste aussi sur ce détail car j’ai déjà vu des hôtes qui nous recevaient en charentaises !

Notre homme aussi, aura eu le temps de vite passer sous la douche, peigné, habillé et chaussé, toujours « décontracté chic », beau comme un Dieu cela va de soit !

Un dernier coup d’œil, en cuisine, les verres et les amuse-gueules sur la table du salon, la sonnette retentie !

L’accueil

Essayez, au moins, pour les premiers invités, de les accueillir en couple !

Ensuite un de vous restera avec les personnes déjà présentes. Ne laissez jamais vos invités seuls, c’est terriblement gênant;

Vous présentez, si nécessaire, ces premiers invités, à l’homme de votre vie :

« Julien, je voudrais te présenter Isabelle qui travaille avec moi depuis 3 mois et son compagnon (mari) , Pierre »

Je ne peux résister à l’envie de vous donner ci-dessous une citation que je cite régulièrement dans mes cours et qui vous donne l’image de ce que devrait être un dîner que vous organisez :

« Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur tout le temps qu’il est sous votre toit »


Brillat SAVARIN, Physiologie du Goût 1848

Installez vos invités autour de la table du salon au fur et à mesure qu’ils arrivent.(prévoir assez de sièges), veillez à ce qu’ils aient tous une boisson.

Lorsqu’ils vous apportent des fleurs. Excusez vous et absentez vous quelques instants pour dresser les fleurs dans des vases que vous aurez déjà sortis à l’avance.

Ce qui vous évite de courir dans tout l’appartement à la recherche du placard où vous avez entreposé vos vases. Si c’est un paquet enveloppé, informez la personne que vous l’ouvrirez à la fin du repas. Si vous n’êtes pas nombreux, vous pouvezles ouvrir, au fur et à mesur et n’oubliez pas de remercierchaque invité.

Les présentations.

Très importantes car elles vont permettre à chacun de se situer, situer les autres et de trouver des points communs avec les autres invités et surtout et avant tout, de créer une certaine convivialité qui rendra inoubliable cette soirée !

Ex : » Isabelle et Pierre, je vous présente Justine, une amie d’enfance et son mari, Loic,

Comme vous ils ont vécu quelques temps à San Francisco. »

« Justine et Loic, je vous présente Isabelle et Pierre. Isabelle travaille avec moi. »

Cette précision, appelée « TAG », permet aux personnes de situer les autres invités, de découvrir une passion commune ou un point commun qui va initier un échange, une conversation.

Petite remarque :

On ne trinque pas ! Le maitre de maison peut lui seul, prendre l’initiative, de porter un toast pour un événement particulier tel que l’annonce d’un mariage, d’une naissance ou d’une promotion.


Et pour cette rubrique, je vous abandonne là, le temps que chacun fasse connaissance….


Au fait, on parle ici de « compagnon », mais tous les conseils s’appliquent aussi pour les femmes célib’ (et oui, on a le droit un!) et aux couples féminins !

 » L’ Urban Girl sait recevoir «