Besoin d’une baby sitter ?…


Toutes les mamans seront d’accord : quel bonheur de pouvoir compter sur un ou une baby-sitter !

Enfin, le bonheur de retrouver un peu de liberté seule ou avec son conjoint après l’arrivée de bébé.

Etre baby-sitter permet de gagner un peu d’argent de poche, voir peut-être un complément de revenus pour certains étudiants mais parfois… à quel prix ! Tout dépend de la famille …

Aussi, je voudrais aujourd’hui, redéfinir le rôle et les devoirs du baby-sitter mais aussi de la famille qui fait appel à un ou une baby-sitter.

Pour la maman qui fait appel pour la première fois à une baby-sitter, il convient de prendre le temps de la recevoir avant le jour j.

Tout d’abord, pour mieux la connaitre, connaitre son expérience en la matière et surtout, la présenter à ou aux enfants et lui faire visiter l’appartement ou la maison.

Il convient, lors de ce premier rendez-vous, de fixer le taux horaire. N’hésitez pas à demander conseil autour de vous pour les tarifs pratiqués.

Définition du rôle d’une baby-sitter:

Donner le bain, aider les enfants à faire leurs devoirs, leur donner à manger et veiller à ce qu’ils se couchent (tôt !).

Ou tout simplement être là juste pour veiller sur leur sommeil.

Mais certainement pas, comme je l’ai entendu, parfois, porter les poubelles, faire la vaisselle ou sortir le chien !

Le jour J : Préparer les numéros de téléphone où vous êtes joignable et si vous êtes loin de votre domicile, le numéro d’une personne joignable (voisin, amie, grands-parents) et quelques numéros d’urgences (Samu, Pédiatre, centre anti poison).

Faites une liste des instructions pour, par exemple, donner le biberon, chauffer le dîner, préparer les enfants pour la nuit.

Prenez le temps à son arrivée, de lui donner les instructions telles que l’heure du repas, la fin des activités (télévision, ordinateur, console !) et l’heure du coucher.

Préparez-lui aussi de quoi boire ou grignoter, cela fait toujours plaisir !

Assurez-vous qu’elle a bien diné et qu’elle ne manque de rien. (Une de mes jeunes amies m’a racontée qu’une fois, elle était restée dans un salon, frigorifiée pendant plusieurs heures, on avait omis de mettre le chauffage dans le salon ! Un peu désagréable pour la baby-sitter…)

Donnez-lui l’heure de votre retour.

A votre retour, remettez-lui la somme convenue que vous arrondirez si vous êtes revenue plus tard que prévue.

« Toute heure commencée est due »

Reconduisez votre baby-sitter chez elle, en voiture, si elle habite un peu loin ou que l’heure est tardive.

Lorsque j’avais une baby-sitter habitant (à peine) de l’autre côté de la rue, je veillais à ce qu’elle soit toujours bien rentrée !..

« Si vous traitez bien votre baby-sitter, elle reviendra sans souci et lorsqu’elle ne le pourra pas, vous trouvera une remplaçante ! »

Le « Savoir-vivre » d’une baby-sitter

Tout d’abord, on ne s’improvise pas baby-sitter. Si les enfants ne vous ont jamais intéressée, alors, faites autre chose !

Ne vous inventez pas un CV impressionnant d’expériences ! La responsabilité de garder des enfants est trop importante pour être prise à la légère.

Rencontrez avant le jour « J », la maman et le ou les enfants. Si vous n’avez pas « d’atomes crochus », vous n’êtes pas obligée d’accepter !

Soyez ponctuelle ! Si on vous a dit 20h00, soyez là à 20h00. Si vous avez un retard non prévu, téléphonez pour prévenir.

Si vous ne pouvez être là, ce soir-là, prévenez quelques jours à l’avance et proposez une remplaçante si une de vos amies est libre ce jour là !

La famille vous sera reconnaissante :)).

Il va de soi que votre tenue doit être propre et non négligée. Les mamans sont très attentives à cela. On ne confie pas un bébé ou de jeunes enfants à quelqu’un de négligé.

Lavez-vous les mains lorsque vous arrivez, vous impressionnerez la maman sur votre « professionnalisme » (surtout pour des jeunes enfants).

Tranquillisez les parents et rassurez-les en répondant patiemment à toutes leurs questions (même celles qui vous paraissent idiotes :)).

Suivez les instructions que l’on vous a données, à la lettre, vous vous ferez respectée par les enfants. Sachez négocier en douceur tout en gardant votre fermeté.

Rangez si vous avez un peu mis de désordre. Ne vous servez pas à boire ou à manger sans permission. Si vous avez apporté à manger, demandez l’autorisation de pouvoir réchauffer votre plat ou de le manger devant la télé lorsque les enfants seront couchés.

Au retour des parents, annoncez leurs que tout s’est bien passé, indiquez leurs les appels téléphoniques que vous aurez pris la peine de noter.

Si vous avez eu un petit souci avec un enfant ou que vous avez malencontreusement brulé une casserole ou cassé un verre, dites-le.

Sur ces petits conseils qui, je l’espère, vous aideront…je vous souhaite une très bonne soirée avec ou sans enfant à garder!

Crédits photos: http://www.garde-d-enfant.eu/Baby-sitter.html