Fashion food: Faut-il suivre le mouvement de l’alimentation sans gluten ?


Si vous surveillez votre alimentation, ou si certaines personnes de votre entourage y sont très attentives, vous avez dû entendre parler du phénomène « sans gluten ». Cette tendance consiste à diminuer, ou même parfois à proscrire complètement les aliments contenant des protéines céréalières.

Au départ un régime destiné uniquement à ceux y étant intolérants, l’alimentation sans gluten remporte aujourd’hui un vif succès. Retour sur ce phénomène de mode alimentaire !

Focus sur le gluten

Avant de discuter d’une alimentation avec ou sans gluten, revenons sur ses bases !

Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans de nombreuses céréales que nous consommons quotidiennement : le blé, l’orge, l’avoine, le seigle et l’épeautre. Autant dire qu’il est presque partout, et que chasser le gluten de sa vie équivaut à un combat de tous les instants !

Le gluten est composé de deux protéines, la gliadine et la gluténine. Lors du pétrissage de la farine et de son lavage à l’eau (par exemple pour faire du pain, des gâteaux ou des viennoiseries), elles vont être exploitées pour permettre aux pâtes de lever. C’est lors de ce processus que le gluten tel qu’on le qualifie aujourd’hui va se fabriquer.

Il y a quelques années, seule une petite partie de la population privilégiait une alimentation sans gluten, résultant la plupart du temps d’une forte intolérance à ce composant.

Aujourd’hui, le gluten semble être devenu l’ennemi public numéro 1 des régimes les plus en vogue et des grandes tendances culinaires. Plus du tout associé à la maladie, c’est un véritable effet de mode.

Le phénomène sans gluten

produits sans gluten

Le phénomène sans gluten a été porté sur le devant de la scène par des personnalités influentes de la blogosphère et des médias. La plus fameuse d’entre elles est l’actrice Gwyneth Paltrow, par le biais de son blog Goop. D’autres n’ont pas tardé à suivre son exemple, prônant une alimentation plus saine lorsqu’elle est exemptée de gluten, et une nouvelle sensation de bien-être.

Ce courant a vite pris de l’ampleur. De plus en plus de personnes se sont mises à adopter ce mode alimentaire et à le partager via des blogs ou des réseaux sociaux. Surfant sur les tendances d’une alimentation alternative comme le bio ou le véganisme, cet effet de mode a reçu un fort écho !

Peu de temps après, ce sont les équipes de marketing des grandes marques qui s’en sont emparés, axant le packaging des produits sans gluten sur un aspect bien-être et non plus un aspect santé comme auparavant.

L’alimentation sans gluten semble rencontrer de plus en plus d’adeptes. Mais a-t-on raison de suivre ce mouvement ?

L’alimentation sans gluten est-elle meilleure ?

alimentation sans gluten

Gwyneth Paltrow a une classe remarquable, nous ne le nions pas. Mais de là à mettre notre santé en péril juste pour lui ressembler, c’est une autre histoire !

Faut-il vraiment suivre le mouvement sans gluten ??

Évidemment, pour les personnes qui y sont intolérantes, le problème ne se pose pas. C’est une question de santé ! Mais pour les autres, que faire ? De nombreux nutritionnistes s’inquiètent de l’importance de ce courant, d’autant plus que certains régimes utilisent cet argument à outrance pour promettre une perte de poids.

Pourtant, selon l’institut américain FDA (Food & Drink Administration), aucun avantage nutritionnel n’est avéré pour une personne sans sensibilité au gluten.

Les bienfaits d’un régime sans gluten restent donc très obscurs. Si ce choix alimentaire remporte un si vif succès, c’est, selon de nombreux psychologues, parce qu’il permet de se distinguer et de se démarquer. C’est d’avantage le cas pour les personnalités publiques, qui s’en servent pour afficher leurs valeurs ou leur originalité. Elles s’affirment grâce à l’alimentation.

D’autres sont tentées de se tourner vers une alimentation sans gluten qu’ils penseront plus saine, car les récents incidents liés à la grande distribution leur font peur (par exemple le cas des lasagnes à la viande de cheval).

Il y a cependant une chose sur laquelle tous les spécialistes s’accordent concernant le gluten : il est indispensable de voir un médecin ou un nutritionniste avant de décider de le bannir de son alimentation ! Vaste sujet donc… de note côté, nous ne sommes pas convaincus. il est préférable de manger de tout, en quantité raisonnable, c’est à dire sans excès.